ALLERGIE AUX PIQURES DE PUCES

Publié le par TILT

 

 

 

Grâce à une bonne protection contre les puces et les tiques, Tilt avait toujours été épargné par ce fléau.


Malheureusement, lorsque nous avons recueilli Bara Mel (adorable chaton "blue point") nous n'avions pas vu  que son joli pelage était "habité".

 

 

 100_6868.JPG

 

 

A peine deux jours après l'arrivée du petit monstre, Tilt s'est mis à se gratter frénétiquement le bas ventre et l'intérieur des pattes postérieures.


Après recherches minutieuses, nous trouvons une puce quasiment morte qui est sans aucun doute responsable du grattage. Nous ne nous inquiétons pas puisqu'il est traité régulièrement, les puces sans sensées mourir sans qu'on intervienne.


Le troisième jour, Tilt devient comme fou : il se gratte sans arrêt. La peau est rouge du ventre au bas intérieur des pattes comme s'il portait un pantalon. La peau est sanguinolente avec de petites boules de pus !

Les sorties sanitaires sont très pénibles car de petites gouttes d'urine sont projetées sur les plaies et le pauvre chien gémit de douleur.

 

On ne peut plus attendre : direction, cabinet vétérinaire.


 

 

100_3955.JPG

 


 

D'abord éliminer la ou les puces (on n'en trouve pas dans le poil ras et blanc ce qui nous fait dire qu'elles sont en nombre très limité) au moyen d'un spray à pulvériser sur le poil (surtout pas sur les plaies) et sur les endroits fréquentés par le chien et les chats (paniers, coussins, tapis, siège arrière de la voiture).

 

Une semaine d'antibiotiques, certaines plaies sont déjà très infectées.

 

Puis, traitement local des plaies en passant avec un coton du lait antiseptique adoucissant sur toute la partie irritée, trois fois par jour.

Tilt adore ! Lui qui déteste être mis sur le dos, reste là, pattes écartées, tête en arrière comme pour profiter à fond de cet instant d'apaisement... Heureusement pour lui, l'effet calmant dure plusieurs heures, ce qui lui permet de dormir. 


 

Après cinq jours de traitement la guérison est totale.

 

 

 

L’allergie

C’est un hypersensibilité à divers allergènes que le chien peut inhaler (acariens, pollen) ingérer (viande ou céréales) ou avec lesquels il peut entrer en contact direct (teintures de tapis et de meubles).


Une réaction allergique peut se produire à la suite d'une piqûre ou d'une morsure d'insecte (l'allergie aux piqûres de puces est très courante).

Symptôme : Souvent inflammation de la peau avec démangeaisons (prurit), lésion, perte de poids et plaie ouverte que des bactéries peuvent infecter.

 

 

 

 


Publié dans TILT

Commenter cet article

gay telephone 27/10/2016 15:17

Bravo pour le blog et vos articles.