INTOLERANCE AUX CROQUETTES ?

Publié le par TILT

 

 

 

 

Après une dizaine de jours de surveillance intensive, la pression se relâche un peu. La vétérinaire se dit optimiste et nous encourage à "y croire". Elle prévient quand même que l'amélioration sera lente, il faudra patienter plusieurs mois.

 

Donc, moins de piqûres, moins de visites au cabinet vétérinaires mais en contre partie, Tilt doit prendre des médicaments. Habituellement, il les accepte sans problème mais cette fois, rien ne passe ! Il vomit. D'ailleurs, il vomit tout ce qu'il mange :  croquettes, médicaments et eau.... Dès qu'il sort, au matin, c'est pour manger de l'herbe et vomir de la bile. Quelques heures après, il mange mais vomit dans la demie-heure qui suit... Comme il ne garde aucun médicament, il faut refaire des injections.

 

On essaye les pastilles de Vogalène, ça ne marche pas.

 

Contrôle du taux de transaminases. Le record est atteint : 414 (la normale est de 70 environ).

 

Quatre jours sans manger et pratiquement sans boire, la véto veut le mettre sous perfusion, elle craint la déshydratation. Nous refusons, il nous semble que cette solution ne règlera pas le problème.

On le perfuse, oui, mais après ?

 

 

 

 

100_6505.JPG

 

 


 

La véto est agacée par notre refus mais ça la contraint à chercher une autre solution.  Elle change d'anti-vomitif et ajoute un antibiotique supplémentaire et un pansement sous forme de gelée rose (Gel de Polysilane) car les vomissements ont irrité le tube digestif. Tilt se racle la gorge comme si quelque chose le gênait... 

 

Le gel est une catastrophe ! Le pelage de Tilt est maculé de tâches roses, il y en a partout ! sur le canapé, sur les murs, dans son panier... mais le pire c'est qu'il ne supporte pas le goût ! Il vomit ce truc dans les trois minutes. On change pour Phosphalugel.

 

L'antibiotique et le Phosphalugel sont sous forme liquide; il faut les faire avaler de force à Tilt à l'aide d'une seringue. Cela coule sur son poitrail, sur ses pattes et malgré un nettoyage au gant immédiat, il se forme de grosses gouttes de poils collés autour de la gueule.

Impossible de le faire toiletter, ce n'est pas le moment de le stresser davantage !

 

Nous sommes passés à une alimentation "maison" : riz très cuit, haricots verts et blancs de dinde afin de ranimer l'appétit. Il faut lui donner la nourriture par très petite quantité (une cuillérée à soupe à la fois) attendre une ou deux minutes avant de lui en donner une autre. Si on ne fait pas ça, il mange et vomit immédiatement. c'est le seul moyen que nous avons trouvé pour qu'il garde un peu de nourriture. Nous donnons aussi une pâte vitaminée. 

 

La véto ne cesse d'insister pour que nous donnions les croquettes urinary. Nous sommes persuadés que ce sont ces croquettes qui ont provoqué une crise de foie, mais elle soutient que ce n'est pas possible.

 

Alors que nous nous réjouissons de voir qu'il n'a pas vomi depuis 3 jours, nous ajoutons une dizaine de croquettes urinary mélangées à la pâtée. Le résultat ne se fait pas attendre : Tout le repas est rendu sur le carrelage dans les cinq minutes... Cette fois, c'est terminé ! Nous avons la preuve que ces croquettes ne lui conviennent pas. Il faut trouver un autre remède ! Nous cherchons sur le Net : il existe d'autres marques d'urinary... nous voulons les essayer.

 

Quand nous en parlons à la véto, il se trouve qu'elle aussi a cherché et est arrivée à la même conclusion que nous. Les autres croquettes sont déjà en commande...

 

En attendant, on continue l'alimentation de ménage. Le taux de transaminases à baissé (313) mais il faut continuer les antibiotiques, malheureusement.

 

 

 

 

 

Publié dans TILT

Commenter cet article

voyance en ligne 27/10/2016 15:09

Bravo ! Votre blog est l'un des meilleurs que j'ai vu !